Qu’est-ce-que l’ostéopathie?

L’Ostéopathie a été fondée dans les années 1870 par un médecin Américain, Andrew Taylor Still, également chirurgien dans l’Armée Américaine. Docteur Still devint rapidement désillusionné par la médecine traditionnelle, impuissante face au décès de ses 4 enfants et était convaincu qu’il pouvait apporter quelquechose de nouveau à cette médecine conventionnelle et créa cette thérapie manuelle révolutionnaire appelée Ostéopathie. L’Ostéopathie utilise une grande variété de techniques ayant pour but de restaurer l’homéostasie/équilibre du corps permettant d atteindre l’état de santé optimale. La pratique de l’Ostéopathie repose sur 4 grands principes :

  1. Structure et fonction sont interdépendantes, ce qui signifie que s’il y a restriction (articulation, viscère, fascia…), une diminution de la fonction s’ensuit pouvant favoriser à long terme le développement de maladies.
  2. Le corps a une capacité inhérente d’auto-régulation et d’auto-guérison et l’ostéopathe est seulement le facilitateur de ce mécanisme.
  3. « La règle de l’artère est suprême ». L’apport de sang artériel est essentiel pour assurer une bonne nutrition des tissus, leur permettant d’assurer pleinement leur fonction. L’ostéopathe aide à optimiser cet apport sanguin ainsi que le drainage local en relâchant toute tension.
  4. Le corps doit être considéré comme un tout et non l’addition de plusieurs éléments. Il tend toujours à trouver un équilibre, s’appuyant sur le principe de tenségrité. Celà signifie également que la zone douloureuse n’est pas nécessairement la lésion primaire mais plutôt une compensation (ou lésion secondaire). L’ostéopathe vise toujours à trouver et traiter la lésion primaire.